[Polymedis] H+Way: des itinéraires cliniques en vue de la qualité et de l’efficience!

L’amélioration de la qualité des soins liée à l’amélioration des processus est un élément central d’une démarche qualité mature et bien pensée. Or, la définition d’itinéraires cliniques accroît sensiblement la coordination et la collaboration des différents professionnels au sein d’un trajet conçu pour offrir des soins de qualité optimale aux patients. Dans ce cadre, l’informatisation des itinéraires cliniques via un logiciel tel que H+Way de Polymedis est précieuse car elle permet d’établir des logigrammes et de suivre les indicateurs en temps réel, de sorte que l’on peut rapidement analyser une situation clinique et y réagir comme nous l’expliquent Mme Sophie Leruth (Directrice de projets) et Mme Carole Quintens (Coordinatrice des itinéraires cliniques) à la Clinique et Maternité Ste Elisabeth de Namur (CMSE).

«Comme beaucoup d’hôpitaux, nous sommes engagés dans un processus d’informatisation progressive. Nous avons ainsi informatisé le dossier médical, le dossier infirmier (H+Nurse), les urgences (H+Acute), l’unité de soins intensifs, la prescription (H+Drug) ou encore l’extraction des données (H+Score). La volonté au sein de l’institution d’améliorer la qualité et l’efficience a mené à implémenter H+Way, un logiciel spécifiquement dédié aux itinéraires cliniques. Il s’agit de rassembler les données venant des différents dossiers, une couche transversale qui permet davantage qu’une consultation: une véritable interaction entre les différents métiers que rencontre le patient durant son parcours au sein de la clinique, souligne Sophie Leruth. En effet, l’objectif d’un itinéraire clinique est d’améliorer les différentes étapes du parcours d’un patient atteint d’une pathologie spécifique, pour lui offrir les meilleurs soins possibles.»

«Pour ce faire, précise Carole Quintens, on définit des objectifs et un ensemble de processus grâce auxquels les différentes étapes pourront être retravaillées compte tenu de l’apport de la littérature spécialisée sur les parcours cliniques et les pratiques standardisées. On peut alors développer l’itinéraire clinique sous forme de logigrammes et déterminer des indicateurs. Dans la pratique papier, on perdait beaucoup de temps à extraire les données et on ne se réunissait autour des indicateurs qu’une à deux fois l’an. H+Way, en revanche, permettra d’extraire les données, de les suivre et de les analyser en temps réel via les indicateurs définis, et enfin de rendre le processus visible aux différents acteurs.
Avoir une démarche qualité tournée vers l’efficience n’est pas toujours facile, observe Sophie Leruth, car elle est source de changements et suppose l’adoption de procédures standardisées. Il faut donc pouvoir démontrer quels processus sont bons ou moins efficaces, et pour cela faire preuve soi-même d’efficience. C’est plus aisé avec un logiciel comme H+Way, car les parcours sont rendus plus vivants, plus réels, plus visuels.
L’implémentation complète du logiciel – pour lequel les utilisateurs peuvent déjà introduire les données, alors que les logigrammes et les indicateurs sont en cours de développement –, est attendue par les acteurs de terrain, affirme Carole Quintens. D’autant plus que Polymedis a une grande écoute des gens de métier et s’attache à répondre concrètement à leurs besoins. Nous avions un cahier des charges très précis, de grands principes et une méthodologie que Polymedis et son partenaire, la société Palantiris implémentent dans la pratique, en ajustant concrètement chaque étape aux besoins, dans le respect du planning initial. Outre sa grande souplesse, qui permet l’interfaçage avec les autres logiciels, et son évolutivité, cette façon de procéder rend possible l’excellente appropriation du logiciel par les acteurs. C’est un facteur important pour l’ensemble de la démarche qualité que nous menons en interne, conclut Sophie Leruth, sachant par ailleurs, qu’à terme, le logiciel pourrait aussi être utilisé extra muros avec les médecins traitants ou pour les indicateurs que nous demande le SPF Santé publique.
»

Une première version de H+Way sera opérationnelle en janvier 2011: elle viendra intégrer et supporter l’itinéraire de qualité et d’efficience de la Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth de Namur.


Auteur :
Article paru dans la revue Healthcare Executive - Décembre 2010

Avec la participation de :
Mme Carole Quintens (Coordinatrice des itinéraires cliniques à la Clinique et Maternité Ste Elisabeth de Namur)
Mme Sophie Leruth (Directrice de projets à la Clinique et Maternité Ste Elisabeth de Namur)

Solution: